Conseils beauté

Conseils beauté, témoignages et articles sont les thèmes clés de notre blog 100% naturel. Partageons ensemble l’univers du cheveu et de la naturalité.

Passer à la coloration naturelle : le guide

Passer à la coloration naturelle : le guide

21/05/2021

La question de la coloration végétale vous taraude mais vous vous demandez encore si elle est faite pour vous et comment l’utiliser ? Qu’est-ce qui la différencie de la coloration conventionnelle ? Vous en avez assez de vos cheveux abîmés, vous voulez des reflets naturels surtout préserver votre santé ? Voilà trois besoins que vous pouvez satisfaire à l’aide de la Coloration Végétale Bio Certifiée. On vous aide à peser le pour et le contre pour vous lancer dans l’aventure : voici un guide pratique de la coloration naturelle pour apporter couleur et reflets à vos cheveux en toute naturalité.

Qu’est-ce que la coloration naturelle?

La coloration végétale est composée de pigments issus de plantes tinctoriales. On utilise leurs fleurs, feuilles et ou racines que l’on réduit en poudre très fine, pour la diluer ensuite avec de l’eau chaude.
Chez Radico Coloration, nous utilisons des poudres indiennes certifiés bio qui, en plus d’apporter des pigments colorants, vont soigner le cheveu en profondeur. Radico Colour me maîtrise les préceptes de l’ayurvéda et utilise des plantes reconnues en médecine indienne pour équilibrer le cuir chevelu. Nous utilisons 12 plantes tinctoriales et soignantes, récoltées de façon artisanale et certifiées bio. Chacune de nos colorations contiennent 6 à 8 plantes soignantes, ce grâce à quoi nos colorations vont véritablement soigner le cheveu en profondeur et améliorer visiblement sa qualité.
Que faut-il en retenir ? Elles sont sans aucune toxicité : pas de parabènes, pas de péroxyde, pas de résorcinol, pas d’ammoniaque ou PPD (paraphénylènediamine). En somme, les colorations naturelles Radico sont sans produits chimiques et 100% naturelles.

Coloration naturelle, coloration chimique : quelles différences ?

En termes de procédé et de résultat, la coloration naturelle fonctionne à l’inverse de la coloration chimique :

  • La coloration chimique modifie la structure interne du cheveu grâce aux produits chimiques qu’elle contient : agents oxydants (peroxyde d’hydrogène), agents alcalins (ammoniaque, éthanolamine) et colorants (résorcinol, p-phenylenediamine). Les agents alcalins écartent les écailles pour laisser pénétrer des colorants de synthèse. Les pigments artificiels passent à travers les écailles et brûlent les pigments naturels par oxydation, avant que d’autres actifs chimiques n’agissent pour refermer les écailles du cheveu. Le cheveu devient donc poreux et la fibre capillaire extrêmement fragilisée. Le cheveu étant sensibilisé, il devient terne, cassant et rêche.
  • A l’opposé de la coloration d’oxydation, la coloration végétale ne pénètre pas à l’intérieur du cheveu et ne modifie en rien sa structure. Les pigments utilisés sont issus de plantes et viennent se fixer autour du cheveu, formant une gaine. Elle agit ainsi comme un soin, qui permet de colorer tout en renforçant et protégeant la fibre capillaire. Ses bienfaits sont multiples : elle colore sans abîmer le cheveu, elle sublime la couleur naturelle, redonne du volume et de la densité, apporte des reflets et des jeux de lumière, fonce les cheveux ou encore couvre les cheveux blancs. Plus on l’applique et plus on soigne le cheveu en profondeur et on améliore sa qualité.

Voilà de quoi vous séduire, avec une liste d’atouts qui n’en finissent plus :

  • Elle est douce et saine, sans aucun danger pour la santé.
  • Elle préserve l’environnement.
  • Elle est adaptée à tous : femmes enceintes, cuirs chevelus sensibles, cheveux fragilisés par la chimiothérapie, …
  • Elle apporte une couleur naturelle et brillante, sans démarcation.
  • Elle offre un soin profond et renforce la fibre capillaire.
  • Le cheveu est fortifié, gainé, et volumineux.
  • La chevelure est légère et aérée.
  • Elle couvre les cheveux blancs dès la première application.
  • Mais surtout, elle est facile à réaliser chez soi : nos poudres de 100gr contiennent un kit complet contenant 1 sachet de 100g de coloration, un pinceau pour une application optimale, une paire de gants et une charlotte en plastique pour conserver une chaleur idéale pendant la pose.

Côté inconvénient, on en dénote deux seulement:

  • Le temps de pose est généralement plus long.
  • Il n’y a pas d’éclaircissement possible (sans oxydation chimique).

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques de la coloration naturelle, intéressons-nous aux étapes et procédés permettant de la réaliser avec succès.

Comment faire une coloration naturelle ?

Le diagnostic

La clé de la réussite ? C’est de faire un bon diagnostic, avant de vous lancer. En plus d’observer la qualité du cheveu, le coloriste doit se poser plusieurs questions :

  1. Quel sont vos habitudes de coloration ? Pratiquez-vous la coloration chimique ou végétale ? A quand remonte votre dernière oxydation ?
  2. Quel est l’état du cheveu ? Est-il en bonne santé, ou au contraire fragilisé et poreux ?
  3. Avez-vous des cheveux blancs ? Quel est votre pourcentage de cheveux blancs, le cas échéant ?
  4. Quelles sont vos attentes ? Quelle est la teinte et les reflets souhaités ?

Pour vous accompagner dans cette phase stratégique, nous avons mis un outil Diagnostic à votre disposition pour vous permettre de vous orienter dans cette première étape. Une fois le diagnostic effectué, il convient de sélectionner une coloration qui ne soit pas éloignée de plus de trois tons colorimétriques de votre couleur naturelle. Voici ci-dessous l’échelle colorimétrique :



echelle-colorimetrique-coloration-hairtutorials

Source: Hair Tutorials



A noter pour les cheveux blancs que les colorations prennent davantage sur les cheveux dépigmentés et peuvent apporter des reflets vifs, c’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas trop vous éloigner de votre teinte de base pour assurer un rendu naturel. Pour vous aider à découvrir nos nuances, retrouvez l’article dédié Couleur de cheveux: quelle coloration choisir ?


Appliquer sa coloration naturelle

             1. Détoxiner le cheveu

Une fois votre sélection faite, nous conseillons systémiquement de détoxiner le cheveu afin de retirer le maximum d’ingrédients chimiques, de sébum et reliquat de matières diverses (pollution, eau chlorée…). Pour cela, il est conseillé de faire un masque détox à l’aide du Mélange Amla Reetha Shikakai à laisser poser 20 minutes à 1h maximum. Procédez ensuite au shampoing, avant de sécher à la serviette. Si votre chevelure est épaisse ou totalement blanche, séchez-la intégralement au sèche-cheveux pour une meilleure prise de la coloration naturelle.

Ce soin est à renouveler sur une période de 8 à 10 semaines de préférence avant votre coloration si vos cheveux ont été teints chimiquement. Cette méthode d’améliorer visiblement la qualité des cheveux et fait office de soin préparateur avant coloration.

              2. Utiliser la bonne quantité de poudre

Quelle quantité de poudre appliquer selon la longueur de ma chevelure ? Il convient de respecter une dose adaptée à la longueur et la qualité du cheveu afin de ne pas trop diluer le produit et de garantir un résultat optimal. De manière générale, la recette à respecter est d’utiliser trois volumes d’eau chaude pour un volume de coloration naturelle. La consistance idéale est celle d’un yaourt, homogène et sans grumeaux.

            →Couvrir ses racines avec la coloration naturelle

Si vous désirez couvrir seulement vos racines, vous pouvez verser 50g de poudre tinctoriale à mélanger avec 150g d’eau. Si vous n'avez pas de balance pour réaliser votre mélange, visez environ une cuillère ou louche de poudre tinctoriale pour trois cuillères ou louches d'eau.

             →Teindre des cheveux courts avec la coloration naturelle

  • Si vos cheveux sont fins et courts, vous pouvez verser 50g de poudre tinctoriale à mélanger avec 150g d’eau chaude.
  • Si vos cheveux sont courts et d’épaisseur normale, vous pouvez mélanger 75g de poudre tinctoriale à 225g d’eau chaude.
  • Si vos cheveux sont courts et épais, vous pouvez mélanger 100g de poudre tinctoriale à 300g d’eau chaude.

            →Teindre des cheveux au carré avec la coloration naturelle

  • Pour teindre la totalité de la chevelure sur cheveux fins à normaux, vous pouvez mélanger 100g de coloration naturelle pour 300g d’eau chaude.
  • Pour teindre un carré sur cheveux épais, vous pouvez mélanger 150g de coloration naturelle pour 450g d’eau chaude.

            →Teindre des cheveux longs avec la coloration naturelle

  • Pour teindre la totalité de la chevelure sur cheveux longs, il convient de mélanger 200g de coloration naturelle à 600g d’eau.

         3. Diluer avec une eau à bonne température

La température de l’eau a son importance. En effet elle va activer le pouvoir des plantes et favoriser la bonne prise des couleurs. Il est conseillé d’utiliser de l’eau à 50°C à mélanger avec la poudre tinctoriale mais cela peut varier selon les teintes :


              →Colorations aux reflets rouges à cuivrés : Pour les colorations aux reflets cuivrés, vous pouvez booster l’effet du henné en utilisant de l’eau à 70°C.

              →Colorations aux reflets froids ou foncés :Pour les colorations contenant une forte concentration d’indigo comme le Noir Doux ou le Brun foncé, il convient d’utiliser une eau à 45°C. Versez d’abord l’eau dans un bol afin de lui faire perdre quelques degrés puis mélangez la poudre tinctoriale.

Quelle consistance pour mon mélange de coloration naturelle et d'eau ? Le mélange obtenu doit avoir une consistance homogène, souple et légère pareille à celle d’un yaourt onctueux et doit tenir sur le pinceau de coloration.

              4.  Appliquer la coloration naturelle

Nous vous conseillons une application des racines vers les longueurs, en commençant par l'arrière de la tête, puis les côtés et finir par le devant du visage. Si vous avez des cheveux blancs localisés, teignez-les en dernier. Etant dépigmentés, ceux-ci sont beaucoup plus réactifs à la coloration et nécessitent un temps de prise moindre.

Cas spécifiques des cheveux blancs : Selon la masse de cheveux blancs, certaines colorations nécessitent une pré-pigmentation, c’est-à-dire une pose en deux temps. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'outil Diagnostic.

              5.  Laisser poser le temps optimal

La pose de la charlotte est recommandée pour toute personne ayant un pourcentage de cheveux blancs inférieur à 40%. Elle va permettre de préserver l’humidité et la chaleur du mélange. Il convient alors de laisser poser la coloration naturelle pendant 1h.

Temps de pose pour cheveux blancs

Pour celles et ceux dont le pourcentage de cheveux blancs se situe entre 40% et 100%, la pose de la charlotte n'est pas recommandée. Voici une liste des temps de pose recommandés :

  • Les blonds : Pour les cheveux blonds, nous recommandons un temps de pose de 30 minutes. Si la chevelure est 100% blanche, ne dépassez pas 15 min de pose.
  • Les châtains : Réalisez une première application avec un mélange de Henné incolore (90%) et Amla (10%), mélangé à de l’eau chaude à 70°C. Laissez poser 30 min sous charlotte avant de rincer et sécher. Appliquez ensuite la coloration Châtain clair et laissez poser 40 min à 1h sous charlotte.
  • Les marrons moyens et foncés : Pour les marrons comme le Brun Bio Certifié, nous recommandons de passer par une pré-pigmentation en appliquant un mélange de Henné incolore (90%) et Amla (10%), diluées avec de l’eau à 70°C. Laissez poser 30 min sous charlotte avant de rincer, faire un shampoing léger et sécher. Appliquez ensuite le Brun et laissez poser 40 minutes à 1 h sans charlotte. Rincez, faites un shampoing et laissez les pigments s’oxyder à l’air libre.

Le rinçage :

Rincez abondamment à l'eau claire jusqu'à enlever la totalité du mélange de coloration naturelle.

Le shampoing :

Après rinçage, vous pouvez masser et peigner vos cheveux pour les démêler puis appliquer un shampoing doux ou un masque pour retirer l’excédent de poudre. Pour les couleurs foncées, il est préférable de ne pas faire de shampoing mais un masque afin de ne pas détacher les pigments d'indigo.

Le séchage :

Afin de bien fixer les pigments, séchez vos cheveux à chaleur douce pour les teintes froides et optez pour une température plus soutenue pour activer les pigments des teintes chaudes. Le séchage vous permettra de bien visualiser le résultat de vos efforts !

              6.  Observer le résultat

Le résultat définitif peut être observé sous 4 à 5 jours. Pour les personnes ayant beaucoup de cheveux blancs colorés à l'indigo, le résultat est plus nettement visible après le second shampoing.

Nous avons balayé pour vous tous les aspects de la coloration naturelle, vous voilà prête pour faire le grand saut ! Et n'oubliez pas, vous pouvez consulter davantage d'informations en lisant nos Conseils Beauté.

Articles en relation